Repérage aux Adrets : Deux journées riches en rencontres et découvertes !

Afin de préparer le passage de l’écotraversée de Belledonne 2020 sur la commune des Adrets, l’équipe d’organisation de l’écotraversée, composée cette année de Vincent, Emilie, Nicolas et Sonia, est partie à la découverte de ce village afin d’y rencontrer ses acteurs et leurs multiples initiatives.

La première étape était de se rendre, depuis Grenoble, à ce village perché sur les balcons de Belledonne. Hors de question de prendre sa voiture, autant en profiter pour tester plusieurs moyens de mobilités alternatifs ! Le train jusqu’à Brignoud, un peu de vélo jusqu’à Froges, et puis l’autostop pour expérimenter le Rézo Pouce. Un voyage sans encombre qui nous a déposé juste devant la Cocotte, espace de co-working associatif.

Au cours des deux journées (lundi 25-mardi 26 mai 2020), nous nous sommes rendus compte que la Cocotte était loin d’être seulement un espace de co-working. Ce lieu est un concentré d’initiatives qui se regroupent : de quoi propulser les idées ! Ses co-workeurs, appelés les « Cocottiers » ont une soif de partage et d’échanges autour de valeurs comme le bien-être et la prise en compte de l’environnement. Nous avons rencontré et interviewé nombre d’entre eux.

Après une visite en compagnie de Thomas et Benjamin, nous avons fait la connaissance de Denis et Claude, qui nous ont présenté les parcours Bell’Velec favorisant l’usage du VTT dans les environs.

Le lendemain, Jean-Michel nous a parlé de l’histoire de la Cocotte, et de son implication pour développer ce projet en tant qu’élu et Cocottier. Benjamin, réalisateur du film « Agir ensemble en Belledonne », nous a témoigné de l’importance de partager les initiatives d’un territoire. Lionel et Armand ont abordé la question des mobilités alternatives et de l’animation au sein de la Cocotte, et Anne nous a parlé de son expérience de télétravail.

Durant ces deux jours, nous avons également eu la chance de rencontrer Céline, l’une des organisatrices du festival de l’Arpenteur, qui nous a partagé l’importance du regard artistique sur un territoire qui doit selon elle prendre en compte les enjeux environnementaux actuels.
Nous avons également rendu visite à Valérie, pilier de l’équipe associative de la Marmite, un lieu hybride plein de vie au coeur du village proposant à la fois un bar, restaurant et épicerie accompagné d’une programmation culturelle tout au long de l’année.
Serge et Marie nous ont présenté l’AMAP des Adrets à travers leur engagement en tant que consommateur et productrice pour remettre du local et de l’humain dans notre alimentation.
Enfin, nous avons pu rencontrer Margaux et Bernard de l’Espace Belledonne pour partager nos démarches respectives en matière de valorisation du territoire et de ses transitions.

Ces 2 journées se sont terminées par une descente à pieds jusqu’à Froges. En quittant le village avec un peu de regret , nous nous sommes aperçu que notre regard sur la vie en montagne s’était métamorphosé. Découvrir des initiatives foisonnantes et avoir partagé avec leurs acteurs leur énergie et bonne humeur nous donne encore plus envie d’agir. C’est avec joie que nous nous arrêterons le 1er juillet, avec les participants de l’écotraversée pour leur faire découvrir ce lieu aux mille initiatives !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *