Ecotraversée des Ecrins 2021

Après les premières écotraversées organisées en Belledonne, la préparation de l’Ecotraversée des Ecrins prévue du 25 Juillet au 1 août 2021 est en cours.
Cette traversée alpine partira de l’Oisans pour rejoindre le cœur du Parc National des Ecrins pour aller à la rencontre des spécificités et enjeux des territoires et milieux naturels traversés.

Voici un aperçu du programme prévisionnel :

La traversée rassemblera une quinzaine de participants, 2 accompagnateurs en montagne et divers intervenants tout au long du parcours (scientifiques, acteurs de la montagne, artistes,…).
Les inscriptions pour l’Ecotraversée des Ecrins sont terminées
Les soirées, prévues en extérieur (sous réserve de météo favorable, repli en refuges sinon), seront ouvertes au public.

DECOUVRIR LES PORTRAITS DES INTERVENANTS 2021

L’Equipe d’Organisation et d’Encadrement

Loading Panorama

Anne Lozé

Accompagnatrice en Montagne
Structure : anneloze.wordpress.com et Association Alpes Là !
Mon parcours : Diplômée d’école d’ingénieur mais l’appel de l’apprentissage et découverte de la nature a été plus fort
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : L’encadrement de la randonnée, le militantisme en association
Mon rôle pour l’écotraversée : Amoureuse des montagnes depuis toujours, je veux transmettre le bonheur de partager un moment en montagne, de déjouer les secrets de la nature et s’éveiller aux merveilles qui nous entoure

Vincent Martin

Accompagnateur en Montagne et en Transition
Structures : Alpes Ecotourisme et Association Alpes Là !
Mon parcours : Je développe des projets de tourisme alternatifs dans les Alpes, afin de mieux prendre en compte l’environnement dans nos pratiques en montagne et nos modes de vie, notamment au travers d’une approche en mobilité douce
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : Avec des amis, j’ai initié la première écotraversée en 2018 afin de mieux comprendre ce qui se joue là-haut et favoriser le partage autour d’enjeux importants pour notre avenir
Mon rôle pour l’écotraversée :  Je participe à sa préparation et à l’accompagnement du groupe pendant la traversée.

Nil Bertrand

Guide de Haute Montagne basé à l'argentière la Bessée.
Structure : Immersion Alpine
Mon parcours : Je travaille à l'année comme guide et comme charpentier à mon compte. Je fais partie d'un petit bureau de guides crée lors de notre formation qui s'appelle "immersion alpine" et je travaille aussi pour d'autres structure basée sur le territoire (Bureau des Ecrins, Ice Fall-Alpineo,...)
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : J'ai rejoint l'Ecotraversée car les thèmes abordés sont vraiment importants pour moi qui ai mon bureau dans la montagne. Elle va permettre aussi des rencontres je pense très intéressantes et enrichissantes.
Mon rôle pour l’écotraversée : J'interviens sur la soirée débat concernant la préservation de l'environnement en montagne et sur une étape de cette Ecotraversée entre le refuge Cézanne et le refuge de temple écrins. Étape alpine qui remonte la totalité du glacier noir pour basculer coté temple écrins par le magnifique belvédère qu'est le col de la temple.

Guillaume Lorimier

Initiateur alpinisme
Mon parcours : Diplômée d’école d’ingénieur en hydraulique et environnement, animateur scientifique notamment en montagne
Mon rôle pour l’écotraversée : Je contribue à l'encadrement de l'étape d'alpinisme entre le Pré de Madame Carle et le refuge de Temple Ecrins

Antoine Michaudet

Bénévole logistique
Structure : Association Alpes Là !
Mon rôle pour l’écotraversée : Je contribue à la logistique pour prévoir de bons petits aliments et plats afin de ravitailler le groupe et contribuer à sa remise en forme

Les Artistes

Loading Panorama

Aurore Salomon

Artiste, peintre
Structure :
AuroreSalomon.net
Mon parcours : Marcheuse et voyageuse, je questionne notre rapport à l’espace et ses modes de représentation ; ayant inventé des cartes, des installations et des paysages sonores, toujours nourris de dessins sur le motif, je suis actuellement engagé dans un travail pictural. Après avoir vécu à Paris, Mexico, Marseille, Bruxelles et Copenhague, fondant ses réflexions sur l'urbanisme et l'architecture, je suis désormais installé dans les Alpes. Mes recherches portent depuis sur la lumière de la neige, la fonte des neiges, la disparition des glaciers et l'effondrement de la montagne.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : Mon atelier et mon lieu de résidence se trouvent être sur une étape de l'Ecotraversées ; comme je travaille actuellement sur des thématiques en lien avec les glaciers et le massif des Ecrins, je pense que nous aurons beaucoup à échanger.
Mon rôle pour l’écotraversée : Une visite de mon atelier où seront présentés mes recherches graphiques sur la disparition des glaciers des Ecrins, en particulier celui-du Casset, ainsi que mon travail pictural sur la neige.

Jérôme Cochet

Auteur et metteur en scène
Structure : Compagnie Les Non Alignés
Mon parcours : Diplômé de l’INSA Lyon et de l’ENSATT - Ingénieur en génie civil et comédien - Co-fondateur la Cie Les Non Alignés en 2014 - Porteur de plusieurs projets dans les montagnes sur différents massifs
Mon intervention : «Mort d’une montagne», une pièce de théâtre fiction autour de l’écroulement des Alpes.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : Apporter un regard artistique, croiser les compétences, rencontrer des gens, se poser des questions sur l’avenir, et réfléchir à toutes les problématiques de « transition »

François Hien

Auteur (théâtre, essais, romans), réalisateur et comédien
Structure : Compagnie Les Non Alignés
Mon parcours : J’ai créé la compagnie « L’Harmonie Communale » et travaille avec les compagnies Les Non-Alignés et le Collectif X. Artiste associé au théâtre des Célestins à Lyon, je publie en août 2020 un roman aux Editions du Rocher, Les Soucieux.
Mon intervention :  «Mort d’une montagne», une pièce de théâtre fiction autour de l’écroulement des Alpes.

Camille Roy

Comédienne
Structure : Compagnie Les Non Alignés
Mon parcours : Formation théâtrale au conservatoire de Tours - école de la comédie de Saint Étienne - travail régulier avec différents metteurs en scène - cofondatrice de la Compagnie de l’Armoise Commune
Mon intervention : «Mort d’une montagne», une pièce de théâtre fiction autour de l’écroulement des Alpes.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : Je ressens le besoin d’approfondir ma relation à la montagne, avec ce qu’elle représente aussi de complexité, de danger, de faiblesse et de paradoxe. Je suis très attachée au projet «Mort d’une montagne».

Caroline Mas

Régisseuse son et créatrice sonore
Structure : Compagnie Les Non Alignés
Mon parcours : Régisseuse son et créatrice sonore pour le spectacle (théâtre et danse) et passionnée de montagne, je crée des projets mêlant ces univers via le documentaire radiophonique et des balades - créations sonores en pleine nature.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : Je suis heureuse de revenir cette année pour cette expérience très riche en rencontres humaines !

Les Intervenants

Loading Panorama

Morgan Barbot

Pisteur, responsable du secteur glacier à la Grave et observateur nivologie/météo pour Météo France
Structure : Téléphérique de la Grave
Mon parcours : Ayant travaillé dans plusieurs stations de ski entre la France et la Suisse j'ai décidé de poser mes valises à la Grave il y a une dizaine d'années par passion du ski freeride.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : Je passe toute l'année sur le glacier de la Girose, je suis donc aux premières loges pour constater de son évolution. De l'été dernier nous avons mis en place un partenariat avec un glaciologue pour établir un suivi précis de la Girose, je trouve donc important de témoigner de cette expérience
Mon rôle pour l’écotraversée : Partager autour de mon métier et de l'évolution du glacier de la Girose

Marion Douarche

Directrice d'un bureau d'étude sur l'eau en montagne et accompagnatrice en montagne
Structure : Cimeo
Mon parcours : Géographe, chargée de mission en bureau d'étude pendant 12 ans à Briançon / co gérante d'une agence d'architecture et d'urbanisme pendant 2 ans à Embrun / créatrice du bureau d'étude Cimeo en 2012. En parallèle, une deuxième activité d'accompagnatrice en montagne spécialisée en géologie depuis 2001. Je suis impliquée dans plusieurs réseaux de réflexion et transmission sur la montagne.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : Je vis et travaille en montagne et je suis consciente de la nécessaire mutation des économies et des sociétés de montagne dans ce contexte de changement climatique qui s'accélère. J'ai déjà participé à l'Ecotraversées en Belledonne, concept vraiment pertinent et moments humains en montagne très plaisants !
Mon rôle pour l’écotraversée : Je présenterai des exemples et réflexions issus de mon travail et de mon expérience personnelle et citoyenne en Briançonnais, sur le thème de l'eau (hydroélectricité, tourisme de bien être, économie de la ressource, partage de la rivière, irrigation traditionnelle et pastoralisme...). Je mettrai à contribution les participants pour la lecture de paysage et l'observation des facteurs croisés.

Justin Reymond

Ingénieur d'études projet Refuges Sentinelles
Structures : Université de Grenoble Laboratoire PACTE et Labex Innovations et transitions territoriales en montagne
Mon parcours : Diplômé d'études supérieures en géographie de montagne, agent de terrain en réserves naturelles, diplômé d'état accompagnateur en montagne, j'ai pu réaliser différentes missions à but scientifiques en France et à l'étranger.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : Pour partager un projet de recherche collaborative aux enjeux qui nous concernent tous, et échanger sur le devenir de nos montagnes et de nos pratiques.
Mon rôle pour l’écotraversée : Faire découvrir le réseau Refuges Sentinelles, une collaboration avec les gardiens de refuges, de véritables observatoires de haute-montagne pour faire face aux changements globaux.

Xavier Bodin

Chercheur en géomorphologie
Structure : Laboratoire EDYTEM/CNRS au Bourget-du-Lac
Mon parcours : Je suis titulaire d'un doctorat en géographie physique (Université Paris 7), après je suis allé poursuivre mes recherches au Canada et au Chili, avant de me fixer à EDYTEM. En tant que géomorphologue, je m'intéresse aux dynamiques de versant associées à la présence de permafrost en milieu de montagne
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : J'ai a coeur de diffuser au plus grand nombre, mais encore plus aux personnes qui vivent par et pour la montagne, des résultats scientifiques qui sont relativement peu connus, qui plus est sur un objet, le permafrost, qui est, par nature, invisible ! La géomorphologie offre cette opportunité de "lire" les paysages alpins, et de nous resituer, en décalant notre regard, dans le théâtre des évolutions géologiques, climatiques ou biologiques qui ne cessent d'agiter notre monde...
Mon rôle pour l’écotraversée : Le sujet de mon intervention portera sur les glaciers rocheux, dont j'essaie, depuis 10 ans, de mieux caractériser et comprendre leurs réponses face aux évolutions climatiques récentes (depuis la fin du Petit Age Glaciaire, vers 1850), notamment lorsque cela se traduit par des phénomènes générateurs de risques. Ces situations sont surtout reliées à des glaciers rocheux dits "déstabilisés", dont on observe de plus en plus de manifestations, comme des accélérations ou l'apparition de crevasses, tant dans chez nous les Alpes qu'ailleurs dans les autres chaînes de montagne du globe...

Bruno Wilhelm

Enseignant-Chercheur en hydro-climatologie
Structure : Institut des Géosciences de l’Environnement Université Grenoble Alpes
Mon parcours : Après un doctorat en sciences de la terre et de l’environnement à Chambéry, j’ai poursuivi mon parcours de chercheur en sillonnant les Alpes, de Nice (laboratoire Géoazur) à Bern (Institut de Géologie), pour être finalement recruté à Grenoble en 2014. Tout au long de ce parcours, mes recherches se sont spécialisées sur la question des risques hydrologiques en montagne et de leur évolution avec les changements climatiques, à partir de l’étude des sédiments lacustres comme archive naturelle des crues et inondations passées.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : Mon métier m’amène à transmettre les connaissances acquises aux étudiants et au grand public. A la croisé de ma passion pour la montagne, l’écotraversée semble être un lieu idéal pour favoriser cette transmission.
Mon rôle pour l’écotraversée : Au détour du lac de la Douche, nous pourrons échanger sur la richesse de ces sédiments cachés comme témoins de l’évolution des paysages, des activités humaines et bien sûr des risques naturels. Plus précisément, nous pourrons discuter de l’évolution passée et future des crues et inondations dans les Alpes.

Loading Panorama

Lucien Chaillot

Garde Moniteur Secteur Vallouise
Structure : Parc des Ecrins
Mon parcours : BTS Gestion et protection de la Nature bi-qualifiant au métier de la montagne (Pisteur secouriste et Accompagnateur en Montagne) avec en parallèle une licence Gestionnaire des Espaces Naturels et de Loisirs l'IUGA.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : Pour moi, il est important dans ce type de projet d'avoir la plus grande hétérogénéité d'acteurs. Étant moi même pratiquant d'itinérance c'est avec plaisir de partager des échanges sur le terrain avec d'autres pratiquants.
Mon rôle pour l’écotraversée : J'interviendrais pour présenter mon rôle et les missions d'un parc National, le secteur Vallouise ainsi des projets scientifiques réalisés sur ce secteur : -un projet flore réaliser de Ailfroide au Glacier Noire sur une plante pionnière (trèfle des rochers) avec une étude géomorphologique sur la notion d'activité sédimentaire de l'habitat glaciaire -un projet faune, l'équipement de tétras lyre de balise GPS sur un site de mise en défends de ski de randonnée, dans l'objectif de qualifier et quantifié le dérangement et connaître l'efficacité de la mises en place de ces zones de défends.

Lucas Davaze

Indépendant en médiation sur le climat et la glaciologie
Structure : Pourquoi Comment le Climat à Château-Bernard
Mon parcours : J'ai eu la chance pendant mes études, d'observer l'impact du dérèglement climatique actuel sur le terrain (Norvège, Svalbard, Groenland, Andes et Alpes). Durant ma thèse, je me suis ensuite intéressé à la fonte récente des glaciers de montagne dans les Alpes Européennes. En résonance avec le contexte de changement climatique actuel, je partagerai avec vous les clés pour comprendre le fonctionnement de la machine climatique, des grandes variations climatiques passées aux projections climatiques futures.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : J'ai rejoint l'éco-traversée car c'est un évènement unique qui permet, au cours d'une itinérance en montagne, d'aborder des sujets extrêmement variés mais se concentrant tous sur le même territoire, les Ecrins. C'est aussi l'occasion de prendre une pause en dehors du temps, avec les participants et les intervenants venant d'horizons très variés.
Mon rôle pour l’écotraversée : Je parlerais des glaciers comme climat-mètres naturels en abordant les mesures et les évolutions dans le contexte du réchauffement climatique.

Emmanuel Salim

Chercheur doctorant en tourisme glaciaire
Structures : Laboratoire Edytem et Collectif Perce-Neige
Mon parcours : Mes recherches portent sur l’adaptation au changement climatique. Je me concentre les effets du changement climatique en territoires de montagne, ses impacts sur les activités touristiques et sur les actions mises en œuvre par les acteurs pour améliorer leur résilience. Au carrefour des sciences sociales et de la géomorphologie, mon travail se concentre principalement sur les Alpes européennes. Il vise à accroître les connaissances dans le domaine de l’adaptation au changement climatique, mais aussi à aider les décideurs à s’engager dans des adaptations durables.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : .
Mon rôle pour l’écotraversée : Un des mes terrains est le Glacier Blanc / Pré de Madme Carle, donc ça sera l'occasion de partager mes recherches au cours de l'étape.

Emily Rost

Stagiaire sur l'enjeu jeunesse dans les alpes françaises
Structure : Commission Internationale de Protection des Alpes CIPRA France
Mon parcours : Étudiante en Master Analyse de crises et action humanitaire.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée : En été 2019 j'ai voyagé les alpes en train et depuis je fais partie du Conseil des jeunes de la CIPRA et m'engage à sensibiliser les autres autour de moi sur la question de mobilité dans les Alpes. Pour moi, il me semble approprier de partager nos projets sur la mobilité douce ainsi que les autres initiatives jeunes dans les Alpes lors de cette écotraversée.
Mon rôle pour l’écotraversée : Les initiatives Jeunes dans les Alpes et en particulier sur la mobilité.

Gilles Chappaz

Chargé de Développement
Structure : Comité Hautes-Alpes des Clubs Alpins Français
Mon parcours :
Pourquoi je rejoins l’écotraversée :
Mon rôle pour l’écotraversée : Le Comité Hautes Alpes porte un projet de sensibilisation des jeunes pratiquants à la fragilité des espaces et des espèces montagnards. Ce projet s'inscrit dans l'initiative européenne "Be part of the mountain", lancée par Alparc, et bénéficie d'un appui du Parc des Ecrins. Le projet vise à créer puis animer un réseau de "jeunes ambassadeurs BPM 05", qui relayerait ce message de sensibilisation auprès des autres jeunes et du grand public lors des événements "montagne" départementaux (compétitions, rassemblements, festivals) ou par des supports de communication (réseaux sociaux, vidéos, stickers, etc.).

Pierre-Henri Peyret

Chef du secteur Oisans-Valbonnais
Structure : Parc national des Ecrins
Mon parcours : Ingénieur de l'Agriculture et de l'Environnement, au Parc depuis 6 ans. Expérience professionnelle d'une vingtaine d'années dans la gestion des milieux naturels et forestiers.
Pourquoi je rejoins l’écotraversée :
Mon rôle pour l’écotraversée : Je présenterais le rôle et missions d'un Parc National de montagne en lien avec :
- les interactions avec le territoire, ses habitants, ses élus, ses usagers
- les enjeux autour de la fréquentation touristique, du pastoralisme, de la conservation des milieux, de la préservation des ressources, de l'acquisition et la transmission de la connaissance scientifique.

Les collectifs Intervenants

Les principaux partenaires

Les structures intervenantes

Les Partenaires Artistiques

Aurore Salomon

Les autres Partenaires sur les Territoires

Partenaires Médias

Pourquoi pas vous ! Contactez nous !

Partenaires Matériel

Matériel de bivouac léger

Les Refuges, gites et camping qui nous hébergent et nous mijotent de bons plats

Chalet de Combeynot
Refuge de l’Alpe de Villar d’Arène
Camping municipal
des 2 Glaciers
Chalet Alpin de l’Eychauda
Refuge Sézanne
Refuge de Temple-Ecrins
Chalet Alpin de la Bérarde
et les bivouacs 5 étoiles